beaux Arts

Réductions

Top sellers

beaux Arts 

beaux Arts

Le terme des beaux-arts sont devenus populaires au XVIIIe siècle pour désigner les principales formes d'art développées principalement pour l'utilisation de l'esthétique, l'idéalisation de la beauté et la bonne utilisation de la technologie. Le premier livre connu pour classer les beaux-arts est Les Beaux-Arts reduits un same prince (Les beaux p...

More
  • Peintures acryliques
    Peintures acryliques

    Peintures acryliques est une sorte de peinture qui contient un matériau plastifié, ils sont une peinture à séchage rapide, dans lequel les pigments sont contenus dans une émulsion d'un polymère acrylique. Les peintures acryliques sont hydrosolubles et une fois sèches, elles résistent à la peinture. Il se distingue notamment par la rapidité du séchage. En outre, lors du séchage, le ton est légèrement modifié, plus que dans l'huile. Les peintures acryliques datent de la première moitié du XXe siècle et ont été développées parallèlement en Allemagne et aux États-Unis.

    "Latex" est le nom commun de polymères obtenus par polymérisation en émulsion, et sont des dispersions colloïdales de très petites particules de polymère dans un milieu continu. Le latex peut être utilisé dans la fabrication de peintures architecturales, mais aussi dans les adhésifs pour bois (colle vinylique), peintures pour papier, additifs pour ciment et béton, et récemment pour quelques années dans les modificateurs de rhéologie.

    Source: https://es.wikipedia.org

  • Peintures à l'aquarelle
    Peintures à l'aquarelle

    Peintures à l'aquarelle
    Le terme aquarelle fait référence à la peinture transparente, contrairement à la gouache, une forme opaque de peinture similaire.

    L'aquarelle est peinte à l'aide d'un pigment fin ou d'une encre mélangée à de la gomme arabique pour donner du corps et de la glycérine ou du miel pour lui donner sa viscosité et lier le colorant à la surface à peindre.

    Toutes les pâles aquarelles si elles sont exposées au soleil, les couleurs restent la plus de qualité que les pigments ont. Il est possible de trouver les couleurs dans des tubes ou des pilules, dans les deux formes les différences entre les pigments sont appréciées, par exemple avec le bleu de manganèse on obtient une granulation.

    Technique
    La technique de l'aquarelle est basée sur la superposition de couches transparentes - lavées -, en utilisant la blancheur du papier pour obtenir des effets et des touches de lumière. Comme plus de lavages se chevauchent, la couleur devient plus profonde. La couleur de l'aquarelle peut être modifiée en ajoutant ou en enlevant de l'eau, en utilisant des pinceaux, des éponges ou des chiffons.

    L'aquarelle offre de nombreuses possibilités: la technique de lavage permet de créer des dégradés ou des lavages uniformes, voire des couleurs qui se chevauchent. Avec la technique wet-on-wet, il est peint à l'aquarelle sur le support préalablement humidifié, obtenant un effet différent. Il est également possible de laver le pigment une fois qu'il est sec, en fonction du papier, du pigment et de la température de l'eau. Le nettoyage avec une éponge ou un autre élément absorbant, le raclage, sont quelques exemples des larges possibilités offertes par l'aquarelle.

    Soutien
    Le support le plus commun pour cette technique est le papier et il y a une grande variété de textures, de poids et de couleurs, et leur choix dépend du style de l'artiste. Aussi un autre support très étendu pour l'usage de l'aquarelle est le tissu ou Tissu (textile) En ce qui concerne le papier il y a trois types standards:
    Le papier pressé à chaud (hp), a une surface dure et lisse, de nombreux artistes considèrent une surface trop glissante et lisse pour l'aquarelle.
    Le papier pressé à froid (non), est texturé, semi-rugueux, adapté pour les lavages larges et lisses.
    Papier rugueux, une surface granuleuse, lorsqu'un lavage est appliqué un effet marbré est obtenu par les cavités du papier.
    Le grammage du papier est la deuxième considération pour votre choix, car un papier plus épais a moins tendance à onduler.

    Pour empêcher le papier de se gondoler, il est préalablement humidifié et collé à une clôture en bois, en le serrant.

    Sources: https://es.wikipedia.org

  • Peintures à l'huile
    Peintures à l'huile

    Peintures à l'huile, huile, mot de l'oléum latin (huile), 1 est une technique picturale consistant à mélanger les pigments avec un liant à base d'huiles, généralement d'origine végétale. Par extension, les huiles sont appelées peintures réalisées par cette technique, qui supporte des supports de nature très variée: métal, bois, pierre, ivoire, bien qu'il soit le plus couramment appliqué sur toile ou carton. L'huile reste longtemps humide, ce qui favorise le mélange de couleurs.

    Histoire

    L'usage du pétrole est connu depuis l'antiquité et était déjà répandu parmi les artistes du Moyen Age, bien qu'en minorité, car à cette époque la peinture à la détrempe ou à la fresque prédominait. A la fin du XIVe siècle et au XVe siècle, a commencé à généraliser l'utilisation du pétrole au détriment d'autres techniques, car il a permis de peinture à séchage plus lent, les corrections sont dans son exécution et une excellente stabilité et conservation couleur Les peintres de Flandre ont été les premiers à utiliser le pétrole de façon habituelle, et leur invention a été attribuée par erreur au peintre Jan van Eyck.

    L'huile qui était la plus utilisée était la graine de lin, mais ce n'était pas la seule et chaque artiste avait sa propre formule qui était gardée secrète. Normalement, l'essence de térébenthine est utilisée comme solvant, pour obtenir un pinceau plus fluide ou plus collé, selon le cas. Beaucoup ont suivi les conseils et les expériences écrits dans le traité du moine de Theophilus qui est déjà connu et mentionné en l'an 1100. Cennino Cennini, dans son livre d'art, mentionne et décrit également la technique.3

    La préparation du support pour recevoir la peinture varie selon la nature de la même chose. Habituellement, une série de couches de colle animale et de plâtre sont appliquées, ce qui rend la surface lisse et uniforme; C'est ce qu'on appelle l'amorçage. Bien qu'au début la plupart des peintures à l'huile étaient sur support de bois, à partir du XVIIe siècle, avec l'art baroque, les peintres choisissent la toile comme support favori pour leurs peintures, ce qui est plus pratique pour l'élaboration de grandes compositions pour leur possibilité de rouler, en plus de subir moins de variations thermiques et l'attaque des insectes xylophages.

    La peinture obtenue avec le mélange d'huiles offrait de nombreux avantages au peintre, entre autres, de pouvoir effectuer son travail lentement et sans hâte (contrairement à ce qui se passait en peinture à tempera, ou fresque), le pouvoir de retoucher le travail, varier la composition, les couleurs, etc. Précisément pour ces qualités était la technique préférée des peintres comme Leonardo da Vinci, Tiziano ou Velázquez, qui ont apprécié une exécution réfléchie et soumis à des corrections continues. Leonardo a connu plusieurs variations de la technique, telle qu'elle est appliquée sur les murs comme frais, ou l'invention des peintures et des textures grasses de consistance variable, ce qui a donné lieu à des échecs retentissants, mais aussi conduit cette technique à de nouveaux sommets avec la sfumato invention ou gradation douce de la lumière, réalisée sur la base de couches successives de peinture très légère (glaçure).

    Van Eyck, comme les autres peintres flamands, utilisait l'huile comme miniaturiste, essayant de capturer les détails et aboutissant à une peinture émaillée; l'école picturale vénitienne (Tiziano) apportera comme une nouveauté les possibilités de texture des coups de pinceau, expériences qui seront plus tard recueillies, entre autres, par le flamenco Rubens et le hollandais Rembrandt; ce dernier a testé de nouvelles techniques telles que le raclage. Toutes ces formes de peinture étaient la méthode académique jusqu'au dix-huitième siècle. De l'impressionnisme, les peintres utilisent les couleurs pratiquement sans mélanger ou diluer, et sans un croquis ou un design précédent à plusieurs reprises.


    Une palette en bois traditionnelle, utilisée pour maintenir et mélanger de petites quantités de peinture tout en travaillant.
    L'équipement utilisé par les peintres est généralement composé de pinceaux (poils d'animaux, en particulier de martres, également de cheveux synthétiques), de tailles et de formes différentes, de spatules, de chevalets et de palettes. Vous pouvez travailler sur un croquis précédent, ou sans lui, une technique plus libre appelée premium là.

    Source: https://es.wikipedia.org

  • Peinture à la détrempe | Gouache
    Peinture à la détrempe | Gouache

    Gouache ou aqueuse (la gouache galicismo qui peut résulter de Guazzo italianismo) est une technique picturale de dilution de la couleur de l'eau seule ou avec des ingrédients différents, tels que le caoutchouc, le miel, etc. C'est aussi la peinture faite avec cette technique. Les aguadas sont des aquarelles opaques, différentes des aquarelles réalisées sur des papiers brillants. La transparence du papier est obtenue à partir de l'intensité plus ou moins grande des bains colorés appliqués sur les objets qu'il est censé représenter. À partir des trois couleurs primaires, sans mélanger avec le blanc ou le noir, vous pouvez obtenir d'innombrables couleurs.

    Le temple, également connu sous le tempera, est une technique de peinture dans laquelle le solvant du pigment est de l'eau et le liant (également appelé durcissement ou épaississant) un certain type de graisse animale, la glycérine, l'oeuf, la caséine, d'autres matières organiques ou gomme Historiquement, la peinture à la détrempe est caractéristique du Moyen Age européen. Il peut être considéré comme caractéristique des styles roman et gothique en Europe occidentale, et des icônes byzantines et orthodoxes en Europe de l'Est.

    Source: https://es.wikipedia.org

  • Peintures pastel
    Peintures pastel

    Peinture pastel
    L'art du dessin au pastel fait partie des techniques dites sèches, car contrairement à la peinture à l'huile ou à l'aquarelle, aucun solvant n'est utilisé et appliqué directement sur la surface de travail. Comme support, il est courant d'utiliser du papier de bonne qualité, de bon grammage, de couleur neutre, non blanc et de légère rugosité, bien que la technique soit suffisamment polyvalente pour pouvoir être utilisée sur d'autres surfaces.

    Il est généralement rapide et permet des corrections très faciles, raison pour laquelle il est choisi par de nombreux artistes.

  • Livres et manuels
    Livres et manuels

    Livres pour apprendre et apprendre des techniques dans les beaux-arts, telles que la peinture oléo, l'acrylique et d'autres techniques

  • Blocs pour les beaux-arts
    Blocs pour les beaux-arts

    Des blocs de dessin, de l'huile, de l'acrylique, de l'aquarelle, un long etc ... Plusieurs maracas Arches, Canson, Michel, Guarro et différentes tailles qui sauront s'adapter à vos besoins.

  • Chevalets peintre
    Chevalets peintre

    Chevalets pour peindre les tissus, quelle que soit la technique, acryliques, huiles, etc.

  • Materiales Auxiliares
    Materiales Auxiliares
  • Estuches, cajas y sets
    Estuches, cajas y sets
  • Accesorios bellas artes
    Accesorios bellas artes
Compare 0